Portrait de femme : Coralie Nonet

Une semaine, un jour, un portrait, à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes, découvrez cinq femmes impliquées dans le football. Aujourd’hui, Coralie Nonet, éducatrice  au club de la Berrichonne de Châteauroux et volontaire en Service Civique au Pôle Espoirs Masculin de la Ligue Centre-Val de Loire, nous partage son expérience.

Présentez-vous.

« Je m’appelle Coralie Nonet et j’ai 18 ans. Je suis engagée en Service Civique au Pôle Espoirs Masculin de Châteauroux depuis août 2017. Je travaille également à la Berrichonne de Châteauroux en tant qu’éducatrice sur les féminines (U11F). »

Racontez-nous votre parcours dans le monde du football.

« J’ai commencé le football avec la « section football » de mon collège en 2010 (en mixité), puis l’année suivante avec un groupe féminin. En 2016, j’ai débuté la formation du Brevet de Moniteur de Football (BMF) à l’Institut Régional de Formation du Football de la Ligue Centre-Val de Loire. J’ai suivi la formation auprès d’une équipe de garçons U11 à la Berrichonne de Châteauroux. Suite à la création de la section féminine, j’ai actuellement la responsabilité de l’équipe U11F. »

Expliquez-nous plus précisément en quoi consiste votre rôle / vos missions.

« D’une part, depuis août, je suis volontaire en Service Civique au Pôle Espoirs Masculin où j’interviens dans le quotidien des jeunes garçons. Mon rôle consiste en l’accompagnement sportif et scolaire. Nous les aidons à progresser et à s’épanouir grâce au football. Nous les accompagnons dans leur démarche de recherche de stages et nous favorisons la construction de projets menés par et pour les jeunes.

Parallèlement, je travaille à la Berrichonne de Châteauroux avec la section féminine et plus particulièrement sur les U11F. Mes missions consistent à développer l’esprit sportif, apprendre la notion de fair-play sur et en dehors des terrains, développer la connaissance du milieu footballistique et les fidéliser au club, pour développer cette nouvelle section féminine dans le département. »

Votre meilleur souvenir.

« Je suis une personne qui a toujours le sourire et qui garde une attitude positive. Maintenant, si je devais en ressortir un, en particulier, je dirai mon voyage en Allemagne avec la section football. Un voyage composé de belles rencontres, de personnes avec la même passion et avec qui j’ai gardé contact. »

En quelques mots, quel est le message que vous adresseriez à l’ensemble des femmes qui hésitent à franchir le pas.

« C’est un sport collectif avec une bonne ambiance. Sur le terrain comme en dehors, le football nous offre des moments inoubliables, chacun de nous apprend de l’autre, tout le monde à sa place. Si vous êtes passionnées, franchissez la barrière. On a besoin de vous ! »

 

Mesdames, franchissez la barrière ! Découvrez le clip vidéo.

Par Clémence Gerbet

Articles les plus lus dans cette catégorie